2500 nouveaux logements au cœur de Lille: cession de la gare Saint Sauveur

Objectif: créer un nouveau quartier au cœur de Lille, fort de 2500 nouveaux logements dès 2019, qui renforcera considérablement l’attractivité et le dynamisme de la ville.

C’est l’objet de mon déplacement ce vendredi 17 mars à Lille aux côtés d’Emmanuelle COSSE, Ministre du Logement et de l’Habitat durable.

Ensemble, nous participerons à la cession de la gare Saint Sauveur au profit de la création de plus de 2500 logements en 2019, dont un tiers de logements sociaux. Cette vente de foncier public, la plus importante jamais réalisée, améliorera sensiblement l’accès au logement des lillois.

Son aboutissement est le point d’orgue de longues négociations durant lesquelles je suis intervenu pour que la SNCF vende ce terrain dont elle est propriétaire à un prix inférieur de moitié à sa valeur vénale, condition nécessaire à la réalisation de l’opération.

saint sauveur 1

Je visiterai également le Château de CETE. En janvier 2016, cet ancien site du ministère de l’Equipement était le premier bâtiment public à être cédé dans le but de renforcer la construction de logements pour tous nos concitoyens. Mis en service cette année, il donnera lieu à la création de 50 nouveaux logements, dont 45 places dans un centre d’hébergement et de réinsertion sociale pour des femmes en convalescence.

Afin d’aider la construction de logements sociaux, l’Etat accompagne les collectivités et opérateurs en vendant des terrains moins chers qu’ils ne valent. Cette mobilisation du foncier public s’est accélérée depuis l’année 2015, au cours de laquelle 71 terrains avaient été cédés pour permettre de réaliser 8.000 logements, dont environ 45% de logements sociaux. Durant l’année 2016, et conformément aux objectifs que m’a fixé le Président de la République, l’État a cédé 105 de ses terrains et bâtiments, permettant ainsi la construction de près de 12 000 logements dont plus de la moitié sont à vocation sociale. Pari tenu !

Et nous continuons, pétris de la conviction qu’il est possible de donner à toutes et tous un logement décent et abordable, partout sur le territoire.